La thermographie pour les sportifs

La thermographie est utile pour le diagnostic et l‘évolution de l’épicondylite, syndromes fémoro-patellaire, blessures à la cheville, périostite tibiale, fractures de stress, des syndromes de douleur myofasciale, les syndromes de douleur de la colonne vertébrale, blessures à l’épaule, les syndromes de douleur au pied, et les troubles vasculaires.
L’une des plus grandes contributions de la thermographie à la médecine du sport est dans la détection des syndromes de douleur post-traumatique  qui peuvent se produire après une blessure minime. Celles-ci ont toujours été difficiles à diagnostiquer.